Suivez-nous

Actualité

Côte d’Ivoire: Clôture de la 121ème assemblée plénière des évêques

La conférence épiscopale ivoirienne a clôturé sa 121e assemblée plénière par une messe solennelle présidée par le cardinal Jean-Pierre Kutwa dimanche 22 mai 2022. L’archevêque d’Abidjan a insisté sur la signification et l’importance de la synodalité pour l’Eglise-Famille de Dieu en Côte d’Ivoire.

Marcel Ariston Blé (Abidjan) et Christian Kombe, SJ – Cité du Vatican

Les évêques ivoiriens se sont rassemblés dimanche 22 mai en la paroisse Saint Ambroise du jubilé de Cocody Angré pour une messe d’action de grâce au terme de leur 121e assemblée plénière. Cette eucharistie, présidée par l’ordinaire d’Abidjan, a connu la présence d’autorités politiques et administratives, de nombreux prêtres, religieux et fidèles, venus rendre grâce à Dieu pour la bonne tenue de ces assises.

Vers une Eglise synodale

«Synodalité et missions des services d’Eglises en Côte d’Ivoire – Vous allez recevoir une force quand le Saint Esprit viendra sur vous; vous serez alors mes témoins jusqu’aux extrémités de la terre». C’est le thème qui a conduit les travaux de la 121e assemblée plénière et sur lequel le cardinal Jean-Pierre Kutwa s’est appuyé dans son homélie pour nourrir le peuple de Dieu.

Le synodalité nous renvoie à la nature même de l’Eglise, a souligné l’archevêque d’Abidjan: une communauté dont les membres marchent sur la même route, écoutent ensemble la voix de leur maître et discernent ensemble sa volonté. Pour le cardinal Kutwa, «cela ne peut se faire que si nous prenons conscience que l’intransigeance et le refus de la grâce sont de gros handicaps dont il faudra nous défaire»

Faire tomber les barrières

La synodalité rappelle aux baptisés qu’au-delà de leurs différences, ils sont appelés à une même et unique mission: «annoncer l’évangile de Jésus-Christ en étant ses témoins». La réalisation de cette mission «requiert qu’à défaut de supprimer les barrières entre nous, nous les fassions tomber», a fait remarquer le prélat.

S’imprégner de l’esprit synodal consiste donc à maintenir la communion ecclésiale en restant ouverts à l’action de l’Esprit. Le cardinal Kutwa a invité toute l’Eglise ivoirienne à être sensible à la voix et à l’action de l’Esprit «qui nous permet d’être des témoins authentiques», des membres de l’unique peuple de Dieu.

Fidélité à la parole de Dieu  

Outre la communion et la collaboration dans l’annonce de l’Evangile, l’archevêque d’Abidjan a souligné la fidélité à la parole de Dieu comme caractéristique des membres de l’Eglise synodale. En tant que disciples de Jésus, a déclaré le cardinal Jean-Pierre Kutwa, «tous autant que nous sommes, évêques, prêtres et fidèles laïcs du Christ, nous devons comprendre que nous portons une parole qui n’est pas la nôtre et nous devons nous garder de l’édulcorer au gré de nos intérêts personnels». Le prélat ivoirien a conclu en mettant en garde contre «les interprétations fantaisistes et certains raccourcis» dans l’annonce de la parole, qui «ne relèvent pas de la fidélité, car il s’agit avant tout de la mission de Jésus-Christ.

Améliorer les services d’Eglise

L’assemblée plénière de l’épiscopat ivoirien s’est tenue durant une semaine au centre Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus et de la Sainte Face de Bingerville. Placés sous le signe de la synodalité, les travaux étaient essentiellement consacrés à l’analyse des rapports d’activités des aumôneries et secrétariats exécutifs nationaux au service de la conférence des évêques catholiques de Côte d’Ivoire (CECCI).

A l’issue de leurs travaux, les archevêques et évêques ivoiriens ont pris d’importantes résolutions relatives à la marche des services d’Eglise en Côte d’Ivoire. Parmi ces résolutions, on peut noter la décision d’éditer un annuaire national des écoles catholiques afin de clarifier la situation d’appartenance aux associations diocésaines et nationale des écoles catholiques. Une autre résolution rapportée dans le communiqué de presse publié à l’issue de l’assemblée plénière, c’est la création d’un poste d’administrateur des médias catholiques, chargé de coordonner et de travailler au développement des organes de presse catholiques en Côte d’Ivoire. 

S’impliquer dans la catéchèse

En plus de ces diverses résolutions, l’épiscopat ivoirien a également lancé une exhortation à chaque prêtre de s’impliquer personnellement dans l’enseignement de la catéchèse dans sa paroisse.

La prochaine assemblée plénière de l’épiscopat ivoirien se tiendra du 23 au 29 janvier 2023 dans la province ecclésiastique de Bouaké.

 

 

Vatican News

À lire !

A website by Spartacus Digital USA