Suivez-nous

Actualité

Décès du cardinal Angelo Sodano

L’ancien secrétaire d’État et doyen émérite du Sacré Collège est décédé vendredi soir à Rome. Le prélat était âgé de 94 ans. Ses conditions de santé se sont aggravées ces derniers jours, après avoir contracté le coronavirus.

Il avait accompagné le Pape Jean Paul II depuis 1988, en qualité de Secrétaire pour les relations avec les états d’abord puis secrétaire d’État ensuite, jusqu’à la première année du pontificat de Benoit XVI qui l’avait reconfirmé dans ses fonctions après le décès de son prédécesseur. Démissionnaire en 2006, pour avoir atteint la limite d’âge, le cardinal Sodano résidait depuis à l’intérieur de la cité du Vatican, jusqu’à ce que l’on apprenne son décès vendredi soir.

Le cardinal Angelo Sodano, doyen émérite du Collège des Cardinaux, secrétaire d’État émérite, est né à Isola d’Asti, en Italie, le 23 novembre 1927 au sein d’une famille rurale piémontaise. Après avoir terminé ses études philosophiques et théologiques au séminaire épiscopal d’Asti, il les a perfectionnées à Rome, obtenant par la suite une licence en théologie à l’Université pontificale Grégorienne et une licence en droit canonique à l’Université pontificale du Latran.

Ordonné prêtre chez lui, à Asti le 23 septembre 1950, il a consacré les premières années de son ministère à l’enseignement de la théologie dogmatique au séminaire diocésain et à l’apostolat auprès des jeunes étudiants. En 1959, il a été appelé au service du Saint-Siège par le substitut de la Secrétairerie d’État de l’époque, le cardinal Angelo dell’Acqua. Après une formation à l’Académie pontificale ecclésiastique, il a été affecté aux nonciatures apostoliques en Équateur, en Uruguay et au Chili, en tant que secrétaire de nonciature.

Rappelé à Rome en 1968, il a servi pendant une décennie au sein de ce qui était alors le Conseil pour les affaires publiques de l’Église. Durant cette période, il a eu l’occasion de visiter la Roumanie, la Hongrie et l’Allemagne de l’Est, en tant que membre des missions du Saint-Siège auprès de ces gouvernements.

Le 30 novembre 1977, le Pape Paul VI le nomme archevêque titulaire de Nova di Cesare et nonce apostolique au Chili. L’ordination épiscopale lui a été conférée le 15 janvier 1978.

Il a exercé au Chili pendant plus de dix ans, visitant presque tous les diocèses et collaborant également à l’aboutissement de la médiation pontificale entre le Chili et l’Argentine, pour le règlement pacifique du différend qui s’était élevé au sujet de la souveraineté des deux États dans certaines zones du territoire méridional.

Le 28 mai 1988, Sa Sainteté Jean-Paul II, l’a rappelé à Rome pour assumer les fonctions de Secrétaire de ce qui était à l’époque le Conseil pour les affaires publiques de l’Église, devenu, après l’entrée en vigueur de la Constitution Pastor Bonus, la Section pour les relations avec les États.

Le 1er décembre 1990, il est appelé par la confiance du Saint-Père à assumer la charge de Pro-Secrétaire d’État, devenant Secrétaire d’État le 29 juin 1991, une fois créé Cardinal.

Élu vice-doyen du Collège des Cardinaux le 30 novembre 2002, il est confirmé au poste de secrétaire d’État le 30 avril 2005 par le Saint-Père Benoît XVI. Ayant atteint la limite d’âge, il remet sa démission au Pape le 15 septembre 2006, et reste doyen du Sacré collège jusqu’au 21 décembre 2019, date à laquelle le Pape François accepte sa démission.

Vatican News

À lire !

A website by Spartacus Digital USA