Suivez-nous

Inspiration

Je crois que… j’ai perdu la foi !

« Dieu parle, même quand Il se tait » – Benoît XVI

Qu’est-ce que la foi ?

La foi s’exprime par des habitudes : aller à la messe, mettre un cierge dans une église… Mais la foi, ce n’est pas que cela ! C’est la réponse confiante à un appel qui s’exprime sous la forme d’une soif, d’un élan vers quelqu’un, d’un dépassement de soi-même. La foi, c’est reconnaître le Dieu des évangiles dans Celui qui « attire » à Lui, qui propose de marcher avec Lui.

La foi, c’est Lui répondre par sa vie.

Mais souvent, on ne croit plus que Dieu est à l’origine de cet élan. D’ailleurs, a-t-on vraiment besoin d’un Dieu qui s’adresse à nous comme un ami s’adresse à un ami ?

Foi et obscurité

Il n’est pas facile de reconnaître que Dieu parle à l’homme. Comment entendre quelqu’un qu’on ne voit pas, dont il faut deviner la présence ? Ce serait si simple s’Il se manifestait au grand jour ! Et pourtant, si souvent, il s’agit d’affiner un peu son regard…

Foi et refus

Certains enseignements de l’Église passent mal et provoquent parfois le départ de fidèles révoltés ou mal à l’aise. Par exemple ce qui concerne la sexualité, ou la protection de la vie.

Foi et doutes

Ce que l’on appelle perdre la foi est souvent mettre en doute. On se met à s’interroger et à questionner. On met en doute la véracité des Écritures. On peut perdre aussi confiance dans l’Église qui transmet le contenu même de la foi. Or, croire, ce n’est pas abandonner sa raison, mais adhérer à des vérités transmises, qui donnent sens à la vie, tout en faisant travailler son intelligence.

Foi et épreuves

Parfois, ce sont de grandes épreuves de la vie qui éloignent de Dieu. la maladie, la souffrance, la mort d’un enfant, ce sont de véritables drames. Et puis, on avait prié pour sa guérison ! Comment un Dieu bon peut-il se permettre cela ? La question de l’absurdité de la vie revient alors en force et l’on se détourne avec colère. Et pourtant, combien témoignent de la tendresse de Dieu dans leur grande douleur !

Et pourtant…

On le voit, il est facile de laisser mourir sa foi. Car la foi, qui veut dire aussi « confiance », n’est pas facile à garder. Tous les grands saints parlent de leurs doutes, de leurs difficultés dans la prière, de leurs découragements, des luttes à mener. Saint Paul dit que la foi est un « combat ». Et il faut un certain courage en effet pour conserver envers et contre tout sa foi. Il faut du courage pour continuer à prier, à s’adresser à Dieu, même quand c’est difficile et que l’on ne ressent rien, même aussi si c’est pour hurler sa souffrance.

Parfois, il faut chercher des réponses à ses questions, interroger les textes bibliques, rencontrer quelqu’un qui redonne le goût de croire. Souvent, c’est par ignorance ou conformisme que la foi s’effrite, mais cela ne veut pas dire que nous ne sommes pas en quête de quelque chose qui nous dépasse. Et ce quelque chose, qui peut se transformer en quelqu’un, est souvent donné à celui qui aura cherché. Et ce jour-là aura la saveur de la vraie joie.

Seigneur, mets de l’ordre dans ma vie et ce que tu veux que je fasse, donne-moi de le connaître.

Cardinal Newman

Continuer la lecture

À lire !

A website by Spartacus Digital USA