Suivez-nous

Actualité

Lancement de la plateforme Laudato Si’, sept ans pour la maison commune

Au terme de l’année Laudato Si’, destinée à mobiliser l’attention sur la protection de la Création, le Pape François annonce le lancement d’une nouvelle initiative: la plateforme Laudato Si’, qui permettra de mettre en valeur les initiatives concrètes mises en œuvre pour cette conversion à l’écologie intégrale dont dépend la survie de la planète et de l’humanité.

Vatican News

Ce nouvel outil mis en place par le Dicastère pour le Service du Développement humain intégral s’inscrit en continuité avec les différentes initiatives qui ont émergé depuis la publication de cette encyclique en 2015, et plus particulièrement durant cette Année Laudato Si’ lancée en mai 2020 et qui vient d’arriver à son terme le week-end dernier. L’objectif est d’ouvrir un processus sur le temps long, sur sept ans, afin de recueillir les expériences mises en œuvre tout autour du monde, dans différentes réalités de l’Église et de la société, afin de convertir les pratiques pour diminuer le gaspillage, la pollution, l’exploitation des ressources naturelles, les inégalités et trouver donc le chemin de l’écologie intégrale.

Dans un message vidéo rendu public ce mardi matin, François rappelle que son objectif lors de la publication de Laudato si’ en 2015 était d’inviter «les personnes de bonne volonté à prendre soin de la Terre, qui est notre maison commune. Depuis quelque temps, cette maison qui nous accueille souffre des blessures que nous provoquons à cause d’une attitude prédatrice, qui nous fait sentir maîtres de la planète et de ses ressources et nous autorise à un usage irresponsable des biens que Dieu nous a donnés», rappelle le Pape avec fermeté.

L’actualité a accentué l’ampleur de ce drame. «La pandémie actuelle a mis en lumière de manière encore plus forte le cri de la nature et celui des pauvres qui en subissent le plus les conséquences, soulignant que tout est interconnecté et interdépendant et que notre santé n’est pas séparée de la santé de l’environnement dans lequel nous vivons.» L’humanité, et en premier lieu l’Église catholique, doit donc assumer «une nouvelle approche écologique», en reliant les défis environnementaux et l’écoute du «cri des pauvres».

Sept défis à relever dans sept réalités spécifiques

François annonce donc le lancement de la Plateforme d’action Laudato Si’, «un parcours de sept ans qui verra nos communautés s’engager de différentes manières à devenir totalement durables, dans l’esprit de l’écologie intégrale». Ce défi concerne particulièrement sept réalités: les familles, les paroisses et les diocèses, les écoles et les universités, les hôpitaux, les entreprises et les exploitations agricoles, les organisations, les groupes et les mouvements, et les institutions religieuses. Il s’articule autour de sept défis: la réponse au cri de la Terre, la réponse au cri des pauvres, l’économie écologique, l’adoption d’un style de vie simple, l’éducation écologique, la spiritualité écologique et l’engagement communautaire.

«L’espérance est là. Nous pouvons tous collaborer, chacun avec sa culture et son expérience, chacun avec ses initiatives et ses capacités, afin que notre mère la Terre retrouve sa beauté originelle et que la création brille à nouveau selon le dessein de Dieu», insiste le Pape.

«Que Dieu bénisse chacun de vous, et qu’il bénisse notre mission de reconstruire notre maison commune», conclut François.

 

Vatican News

À lire !

A website by Spartacus Digital USA