Suivez-nous

Actualité

Le diocèse de Hong Kong très préoccupé par la sécurité du cardinal Zen

Le cardinal Zen avait été arrêté par les autorités chinoises pour «collusion avec des forces étrangères» car il était l’administrateur d’un fonds soutenant les manifestants pro-démocratie pour leurs frais de justice et de santé. Hier, il a été libéré sous caution.

Vatican News

L’Église catholique de Hong Kong se dit «extrêmement préoccupée par l’état et par la sécurité» du cardinal Joseph Zen Ze-kiun. Le diocèse propose de prier spécialement pour lui. C’est ce qui ressort d’une déclaration publiée par le diocèse chinois à la suite de l’arrestation, mercredi dernier, du cardinal de 90 ans, qui a ensuite été libéré hier sous caution. L’accusation portée contre le cardinal, évêque émérite de Hong Kong, est celle de «collusion avec des forces étrangères», en rapport avec son rôle d’administrateur du 612 Humanitarian Relief Fund, un fonds qui a aidé les manifestants pro-démocratie à payer les frais juridiques et médicaux auxquels ils étaient confrontés.

«Nous avons toujours défendu l’État de droit», poursuit la note, «et nous sommes convaincus qu’à l’avenir, nous continuerons à jouir de la liberté de religion à Hong Kong en vertu de la Loi fondamentale». Le diocèse poursuit en demandant  «instamment à la police et aux autorités judiciaires de Hong Kong de traiter le cas du cardinal Zen conformément à la justice, en tenant compte de notre situation humaine concrète. En tant que chrétiens, nous croyons fermement que : « Le Seigneur est mon berger, je ne manque de rien » (Ps. 23:1)

Hier, le directeur du bureau de presse du Vatican, Matteo Bruni, s’était également exprimé sur la question. Répondant aux questions des journalistes, il a déclaré que le Saint-Siège a appris «avec inquiétude la nouvelle de l’arrestation du cardinal Zen et suit l’évolution de la situation avec une extrême attention».

Vatican News

À lire !

A website by Spartacus Digital USA