Suivez-nous

Actualité

Les condoléances du Pape François suite à l’accident de car en Bulgarie

Dans un télégramme signé au nom du Souverain Pontife par le cardinal Pietro Parolin, Secrétaire d’État du Saint-Siège, François assure de sa prière pour les victimes d’un dramatique accident de la route survenu mardi en Bulgarie. Quarante-six personnes, dont douze mineurs, ont perdu la vie.

«Profondément attristé d’apprendre les pertes de vies humaines et les blessures causées par l’accident de bus mortel en Bulgarie, Sa Sainteté le Pape François exprime sa sincère solidarité avec tous ceux qui sont touchés par cette tragédie, peut-on lire dans le télégramme, publié ce mercredi. En pensant en particulier aux enfants qui sont morts, il recommande les âmes des défunts à la miséricorde du tout-puissant, et assure de ses prières les familles en deuil et les personnes blessées», est-il encore écrit. Le Pape «invoque sur tous les bienfaits divins de la consolation et de la paix», assure-t-on dans ces lignes adressées à Stevo Pendarovski, président de la République de Macédoine du Nord, d’où la plupart des victimes étaient originaires.

Une enquête ouverte

Quarante-six personnes, dont douze mineurs, sont mortes calcinées dans la nuit de lundi à mardi en Bulgarie dans un car qui s’est embrasé sur l’autoroute, à une quarantaine de kilomètres au sud de Sofia. Il s’agit de l’accident de car le plus meurtrier de ces dix dernières années en Europe.

Outre des Macédoniens du Nord, un Belge et un Serbe sont également décédés. Sept personnes ont survécu. «C’est une grande tragédie», a réagi le Premier ministre de Macédoine du Nord Zoran Zaev, qui s’est rendu au chevet des blessés hospitalisés dans la capitale bulgare.

Selon les médias locaux, le véhicule était en route vers Skopje, de retour d’une excursion en Turquie.

Les causes du drame sont encore indéterminées. Le Premier ministre intérimaire bulgare Stefan Yanev a annoncé l’ouverture d’une enquête, écartant l’hypothèse que l’état de la chaussée soit en cause. La route avait été récemment rénovée grâce à des fonds de l’UE, dont la Bulgarie est membre depuis 2007. Mais cette portion comportait des passages très abrupts, sans ligne de démarcation, selon une association de prévention routière, qui avait signalé par le passé le problème aux autorités.

(Avec AFP)

Vatican News

À lire !

A website by Spartacus Digital USA