Suivez-nous

Actualité

Petites oraisons pour la vie quotidienne

Voici quelques oraisons pour confier à Notre-Seigneur Jésus-Christ chaque instant de la vie quotidienne.

En s’habillant le matin
Couvrez-moi, ô Jésus, des mérites de Votre divin cœur ; ornez-moi de la parure de Vos chères vertus de douceur et d’humilité.

En se lavant les mains
Lavez et purifiez mon âme, ô Jésus, dans le sang et l’eau qui ont jailli de la Blessure de Votre divin cœur.

Quand l’heure sonne
Quel bonheur, mon Jésus ! Voici encore une heure nouvelle pour Vous glorifier, Vous servir et Vous aimer. Mon Dieu, je crois en Vous, j’espère en Vous, je Vous aime de tout mon cœur : Aimé soit partout le Sacré Cœur de Jésus ! (100 jours d’indulgence)

En commençant une action
Mon très doux Sauveur, je Vous offre l’action que je vais faire : daignez, s’il Vous plaît, la bénir. « Tout pour Votre amour ! »

En prenant ses repas
Nourrissez mon âme d’une nourriture invisible, ô Jésus ; qu’elle accroisse en oi Votre connaissance et votre amour. (Offrir une petite mortification à N.-S.).

Auprès du feu
Ô Cœur de Jésus, fournaise ardente du divin amour, embrasez, purifiez, transformez mon cœur.

En montant des degrés (escaliers, montagne, etc.)
Que chacun de mes pas, ô Sauveur bien-aimé, soit une ascension qui m’élève vers Vous.

En voyant tomber la pluie
Ô mon Jésus, laissez tomber sur la terre aride de mon cœur la pluie féconde de Vos grâces.

En ouvrant une porte
Ouvrez mon cœur aux inspirations de Votre grâce, mon très aimé Sauveur, et fermez-le à tout ce qui pourrait Vous déplaire.

En passant devant une église
Loué, adoré et aimé soit partout le très saint Sacrement de l’autel !

Pieux désirs
Je voudrais, ô Jésus, par chacun des battements de mon cœur, Vous dire un million de fois que je Vous aime.

Après avoir commis une faute
J’ai péché, mon Jésus ! Faites-moi miséricorde, par les mérites de Votre très doux Cœur, blessé sur l’Arbre de La Croix ! (Acte de contrition)

Dans l’état de crainte
Mon âme est dans le trouble et l’épouvante ; ô Jésus, je me précipite dans Vos bras et me confie plus que jamais à la douce bonté de Votre Cœur.

Dans la tristesse
Mon âme est triste jusqu’à la mort ! Cœur blessé de Jésus, venez à mon aide, hâtez-vous de me secourir ! Néanmoins, j’accepte Votre volonté sainte et la bénis.

Dans la souffrance
Mon Sauveur, j’unis cette infirmité, cette souffrance, à celles que Vous avez endurées pour mon salut. Accordez-moi de souffrir avec patience et avec amour.

Dans les contrariétés
Vous l’avez ainsi voulu, mon Sauveur, je le veux aussi, et quoiqu’il men coûte, je dis : Ainsi soit-il ! 

Dans les travaux pénibles
Mon Sauveur bien-aimé, j’accepte cette fatigue en expiation de mes péchés et en union à celles que vous avez endurées pour mon salut.

Dans un danger
Cœur de Jésus, sauvez-moi ! Cachez-moi dans Votre Blessure sacrée ; là, je serai en assurance.

En se couchant
Que Votre Cœur, ô Jésus, soir le lieu de mon repos pour jamais !

Continuer la lecture

À lire !

A website by Spartacus Digital USA