Suivez-nous

Actualité

Pour les évêques colombiens, voter est une obligation morale

Dans un message publié quelques jours avant la présidentielle du 29 mai, les évêques de Colombie invitent le peuple à participer « activement et consciemment ».

Dans quel genre de Colombie voulons-nous vivre demain? C’est la question que les évêques de Colombie présentent aux électeurs dans leur message du 19 mai, quelques jours avant l’élection présidentielle qui aura lieu le dimanche 29 mai. Une question -précisent les prélats- qui motive et donne la possibilité «d’engendrer des idéaux pour le bien de tous».

La recherche démocratique du bien commun

Exhortant à participer «activement et consciemment aux prochaines élections», les pasteurs colombiens soulignent que «distinguer, peser et évaluer les différentes options» afin d’exercer le droit de vote, est ce qu’on appelle «la recherche démocratique du bien commun».

«Aujourd’hui plus que jamais, nous avons besoin de cette capacité à réfléchir à la réalité dans laquelle nous vivons et à reconnaître les causes profondes de nos maux sociaux, sans cesser de regarder le grand potentiel que nous avons pour progresser ensemble», écrivent encore les évêques.

Un outil puissant pour déterminer l’avenir de la société

Dans leur message, les évêques notent également qu’en participant, nous dépassons le pessimisme et la peur «qui nous conduisent à nous méfier en permanence les uns des autres. Le rêve partagé d’un pays meilleur pour tous nous permet de regagner la confiance des citoyens dans les institutions, si nous parvenons à en confier la direction aux personnes que nous considérons les plus disposées à servir le bien commun».

«Nous pouvons avancer en tant que pays si nous participons tous à ce processus démocratique», disent-ils. Et dans ce contexte, ils vous invitent à participer à cette journée électorale en vous rappelant que, «malgré nos circonstances, le vote est l’outil non violent le plus puissant dont dispose une société démocratique pour déterminer son avenir; lorsque nous votons, nous faisons entendre nos voix».

«Rappelons-nous que la citoyenneté fidèle est une vertu et que la participation à la vie politique est une obligation morale», conclut le message, faisant référence à une citation de l’exhortation apostolique Evangelii Gaudium du Pape François.

Vatican News

À lire !

A website by Spartacus Digital USA